Kinésiologie

Née dans les années 60 par le Dr G.Goodheart aux USA . Elle est basée sur l’observation du muscle et de ses relations.

Elle s’adresse à tous, sans limite. Le corps ne peut trouver son réajustement (homéostasie) face à une problématique.

La recherche utilise le muscle comme feed back (réponse) au corps, par l’utilisation d’un test manuel. Ce test se fait après une mise en place d’un référentiel afin d’avoir des réponses fiables .L’action portée sur ce muscle modifie des fonctions et peut entrainer des implications plus profondes. Cette technique permet de trouver l’origine du dérèglement et d'appliquer une solution à ce disfonctionnement.

Les dérèglements peuvent être d'ordre :

  • Structurel et biologique : lien avec la mécanique du corps (squelette, muscles, organes et viscères, système vasculaire, système nerveux)
  • Biochimique : le métabolisme du corps : nutrition, produits ingérés ou respirés, les attitudes adaptées, les circuits utilisés
  • Émotionnel : l’équilibre de nos ressentis, la gestion des situations et les réactions associées (phobie, addiction, confusion, suractivité, conflit…)
  • Énergétique : le « carburant » du corps et son circuit, les interrelations, les différentes connexions, les réglages spécifiques
  • Réactifs : face cachée  des blocages

C’est une approche globale du problème, une visée qui tend vers l’holisme (du domaine tout entier)

Kinésiologie 14 tests de base.png

Application :

Le temps n’est pas défini dans cette pratique car la cause et les dérèglements ne sont pas quantifiables ;

Le travail avec cette technique nécessite la mise en place d'un bon référentiel, c’’est à dire qu’il soit actif, fiable et réalisable.

Je vous donne une métaphore : si vous désirez allumer une lampe

1 .Il faut un fournisseur d’électricité 2. Un branchement 3.Un bon circuit conducteur adapté 4 .Un appareil qui soit adapté et utilisable, une ampoule adaptée.

Pour le corps c’est la même chose ainsi :

Il faut vérifier si votre corps va être fiable et donner les réponses en adéquation avec votre vécu soit un bon référentiel

Il faut objectiver l’action : vouloir du positif car ôter c’est bien mais la nature a horreur du vide : formuler votre besoin

Il faut qu’il soit également réalisable : cette technique n’est pas un jeu de hasard, de curiosité : fixer votre objectif dans le temps

Si votre problématique n’est pas définissable, trop de cumul, trop lourde, trop longtemps vécu : le corps trouvera sa priorité

Kinésiologie Le test musculaire.png

Le test donne la réponse neurologique du corps.

C'est une action douce, non douloureuse.