Therapie Quantique - harmonisation ondulatoire

Approche de la biologie :

La recherche scientifique en biologie a démontré que les organismes vivants peuvent être compris en fonction de leurs constituants de base au niveau des structures et fonctions.
Cependant les activités alliant diverses opérations à la dynamique générale de fonctionnement telle la coordination dans son ensemble (développement et différenciation cellulaire de l'embryon, mutation des gènes.) expliquées dans un cadre réductionniste, montrent les limites de cette approche.

Prise des informations ou anamnèse :

 

Les images et des structures surgissent en permanence dans l'organisme tout entier et il n'y a jamais de chaos. Le corps est en perpétuel mouvement entrainant modification, régénérescence.
L'organisme vivant est un vortex de matière et d'énergie.
Nos cellules émettent des informations qui déterminent notre état de santé et sur lesquelles il est possible d'agir par une autre technique. C'est une pratique qui est fondamentale et qui se rapproche de celle de la manométrie suivant un autre paradigme donc de concept se repose sur les connaissances.
Chaque élément et comportement du corps aussi bien sur le plan physiologique que psychique émet sa propre fréquence. En thérapie quantique, l'action va être ciblée sur l'effet vibratoire de l'élément et cela dans une vision holistique car le vivant est un tout faisant partie du tout. Les interférences environnementales seront également prises en compte.

 

Méthodologie d'application :

La physique quantique et toutes les études et recherches nous permettent de confirmer l'origine de la matière et sa composition et cela n'est plus à démontrer.

Il est possible d'agir sans interférence sur les champs morphogénétiques (développement des formes) tels qu'ils ont été découverts par les équations d'Emile Pinel. Il a démontré des phénomènes qui peuvent être décrits par un champ intranucléaire H unique « physico-psycho-biologique » se déroulent à l'intérieur du noyau de la cellule.
Ce champ d'énergie tachyonique, possède de nombreuses qualités, (vitesse, instantanéité complète, pas d'espace-temps tel celui dans lequel nous vivons) dont celle d'être au fondement même de notre univers.
Les particules le composant sont celles-là même qui initialisent, nourrissent et entretiennent notre monde manifesté : vibratoire, énergétique puis physique.
Le cerveau est l'organe qui nous permet de percevoir le monde qui nous entoure ; Il est notre interprète mais ce n'est pas la réalité du monde physique ; Le corps est parcouru d'incessants stimuli avec plus ou moins de puissance. L'origine de la matière, soit de nos constituants de base, se trouve dans cet espace supra-lumineux.
Le principe est de créer une capacité de résonance entre notre réalité matérielle et ce champ de particules afin de permettre la libre circulation de ce flux porteur de cette information (mettre en forme) dans l'ensemble de nos corps. Ce flux rétablira les dysfonctions et cela sans faire appel à d'autres sources d'énergie car les ondes sont porteuses d'informations pouvant modifier les réponses du corps comme la radio, téléphone.
Les transporteurs sont des faisceaux entrants et sortants situés au niveau de la fontanelle antérieure qui vont véhiculer des ondes scalaires (2 ondes électromagnétiques opposées à 180°).
Les travaux de Régis Dutheil (physicien et chercheur) nous expliquent comment la conscience même de l'homme semble issue de ce champ (et semblerait invariablement y retourner). La bonne fréquence de fonctionnement sera alors redonnée aux divers éléments du corps.
L'organisation de la réalité est ordonnée et en lien avec un champ de forces :

-le niveau des molécules organise les atomes ;
-le niveau des atomes organise les noyaux et les électrons ;
-le niveau des noyaux organise les nucléons ;
-le niveau des nucléons organise les quarks, etc.
-Le (la) soignant(e), s'appuyant sur ses connaissances sera le capteur et transmetteur de l'information. Il (elle) rentre en résonance avec l'information originale. Lorsque le corps manifeste un dérèglement et il (elle) redonne la néguentropie nécessaire aux éléments perturbées. De même il (elle) ôtera toutes les informations « polluantes » et perturbatrices.
Le thérapeute trouvera obligatoirement des redondances confirmant le constat du (ou des) dérèglement(s).

 

Approche (très simplifiée) par la physique quantique :

Une particule est à la fois onde et corpuscule, tout comme la lumière, et représente un point dans l'espace.
En mécanique quantique, plusieurs états sont possibles (Heisenberg) en lien avec l'observateur et la Particule observée ; Une expérience objective n'est donc plus envisageable. Pourtant à cette échelle 2 particules même éloignées de milliards de kilomètres annulent la distance. (Phénomène aussi observé en télépathie). Dans le domaine quantique, l'entropie (dégradation) diminue et la néguentropie (modification positive) augmente et le principe de causalité est inversé. L'information captée rétablit l'ordre sur la matière

 

 

Source de l'information :

L'origine du processus en est les théories des cordes vers notre espace quadridimensionnel dans lequel nous évoluons.
La théorie physique qui relate de l'unification de la mécanique quantique avec la relativité générale (projet Greenéen) fait suite à celle de Trink Xuan Thuan et nous informe sur la vibration de la particule sous forme de « bouts de corde » unidimensionnels qui relient les éléments du monde entre eux, porteuses des charges négatives et positives soit les mêmes phénomènes que l'Univers.
La matière et l'espace ainsi que l'espace-temps sont pris en compte ; cette dernière était la dimension qui manquait auparavant. Les recherches en physique quantique, nous informent de la formation supposée de ces cordes et décrit des trous noirs (courbure des cordes dans une région primaire permettant de reproduire la formule de Berkenstein et Hawking). La théorie des cordes tente d'unifier les 4 forces fondamentales de la nature (gravitation, électromagnétique et forces faibles et fortes). Les dernières découvertes en janvier 2013, apportent une information des plus importantes sur les trous noirs. Ils sont en relation avec un trou blanc (fontaine blanche) par un canal (Tunnel de ver). Ces trous blancs seraient la source de la matière qui « apparaîtrait » dans l'Univers, transportée par ce lien ce qui confirme le rayonnement de Hawking.

 

Constat :

 

Une séance en thérapie quantique est variable en fonction des dérèglements (entre 1h30 et 3 heures de consul - tation). Les résultats obtenus sont surprenants et peuvent immédiatement se ressentir et être constatés (ex : mesure des différents champs du corps, couleur de la peau ; douleurs qui disparaissent).
Pour se faire, le corps nouvellement harmonisé, va s'activer dans cette nouvelle organisation et des fonctions retrouvées vont consommer votre énergie ; Il se peut que vous soyez fatigué pendant quelques jours. Rapidement vous constaterez les changements de plus en plus profond tant sur le plan physique que psychique.
Il est important de redonner la mobilité et motilité au corps afin de gérer l'information de manière équilibrée et correcte ; Assurez-vous d'avoir un réceptacle adapté à ce changement.
Cette technique de remise en harmonie et concordance les différents éléments du corps humain peuvent tout aussi bien se pratiquer sur les animaux puisque elle s'applique sur la biologie cellulaire ; Cette technique est très efficiente d'autant que l'animal n'a pas de préjugés.

Les notions d'ondes et de champs sont totalement respectés dans cette pratique ; Aucun autre élément n'entre en interférence puisque les lieux sont testés et protégés, aucun appareil électrique (porteur d'ondes, de champs et donc d'informations) ne vient modifier voire court-circuiter les réponses. Le récepteur est transmetteur restent neutre, seule l'information connue peut alors trouver sa résonnance dans le vivant et dans l'image holographique que nous en avons ; Il n'est pas possible d'informer ce que nous ne connaissons pas.